Aujourd’hui, une française majeure sur deux a plus de 50 ans (INSEE 2016). Mais cette majorité réelle dans la vie est traitée comme une minorité invisible dans les fictions !

Contacter la Commission

Les femmes constituent la plus grande proportion d’artistes-interprètes de 20 à 35 ans mais autour de 50 ans, ce sont les hommes qui sont majoritaires. Les comédiennes semblent disparaître après quarante ans pour réapparaître à soixante-cinq, dans des rôles de grand-mères ! « À partir de 50 ans, les femmes développent un super pouvoir : elles deviennent invisibles. Surtout à l’écran! » ironise Anne Le Ny (Télérama mai 2014). Et c’est donc en pleine maturité professionnelle que les comédiennes de 50 ans affrontent le grand vide.

Le rapport de Deborah Dean « Âge, genre et emploi des artistes-interprètes en Europe » (FIA 2007) souligne combien notre réalité professionnelle de comédiennes (pourquoi, quand et comment nous trouvons du travail) représente bien d’avantage que notre expérience en tant que travailleuses. Notre réalité professionnelle est en effet le reflet d’une image des femmes, stéréotypée, préjugée ou ignorée,  portée par les fictions. Elle est aussi le reflet de ce que vivent les femmes dans la société en général : même plafond de verre, mêmes inégalités sociales, salariales et même condescendance a priori pour ce qu’une femme crée, fait ou produit. Que l’on soit caissière, chercheuse au CNRS ou artiste, c’est pareil…

La Commission Tunnel de la Comédienne de 50 ans, que j’ai lancée au sein de L’AAFA, va questionner cette période particulière de nos vies et chercher des solutions. Certes le sujet n’est pas nouveau, il est connu mais accepté comme une fatalité et sciemment passé sous silence. Car le dire serait donner à cette injustice de l’importance. Or la meilleure manière de maintenir l’injustice, dans quelque domaine que ce soit nous le savons, c’est de pratiquer l’omerta…

Et bien nous allons parler. Nous sommes une quarantaine d’hommes et de femmes et nous avons décidé de parler et d’agir !

Actrices et Acteurs de France Associés_tunnel_50_ansNotre sujet 

Cette période particulière de la vie d’une comédienne, autour de la cinquantaine, cette zone de RIEN que beaucoup traversent. Au cinéma et à la télévision surtout, mais aussi dans le doublage, dans le milieu de la pub et au théâtre. C’est le tunnel de la comédienne de 50 ans et plus.

Notre objectif

Ce RIEN, nous voulons le nommer, l’éclairer et nous voulons agir pour lever le tabou de l’âge pour les femmes et les comédiennes en particulier.  Nous voulons agir pour faire bouger le curseur de nos représentations dans les fictions et exister dans les films, comme nous existons dans la réalité.

Nous voulons nommer ce tunnel

Le nommer, c’est déjà sortir de la solitude et de la remise en question personnelle.

  • Compiler : les études existantes, les thèses sur le sujet, les chiffres, les expériences vécues, les interviews d’actrices, les articles… En France et à l’étranger.
  • Témoigner : campagne de sensibilisation avec des posts réguliers sur les réseaux sociaux, sur les newsletters et les sites de diverses organisations professionnelles ou féministes.

Nous voulons éclairer ce tunnel

  • Recenser les solutions trouvées dans la pratique quotidienne du métier pour proposer un soutien concret  dans ce passage compliqué, et en inventer des nouvelles.
  • Lancer une nouvelle étude comparative, en collaboration avec médecins et sociologues.
  • Établir un dossier solide pour aller à la rencontre des institutions, des professionnels et des médias, et pour in fine… Lancer notre manifeste !

Nous voulons agir pour faire bouger le curseur de nos représentations

  • Sensibiliser sur le sujet tous nos partenaires, de la production à la réalisation en passant par les agences, castings, scénaristes, responsables de chaîne…
  • Faire des propositions concrètes pour travailler ensemble au changement de la perception des genres et des âges.  Pour cesser de représenter un monde factice  et fantasmé, uniquement constitué de jeunes et jolies personnes. Pour redonner aux femmes de 50 ans et plus leur place dans les fictions. La  place qu’elles occupent de fait, dans la société civile !

Et comme nous sommes avant tout des artistes…

De beaux projets sont en train de naître…

Nous publierons régulièrement tous ces éléments sur la page de notre Commission sur le site de l’AAFA.

C’est beaucoup de boulot ! Mais aussi beaucoup de joie à partager tout ça. Joie parce que de victimes, nous devenons combattantes ! Merci…

Marina Tomé, pour la Commission Tunnel de la comédienne de 50 ans.

Agathe de Laboulaye, Anne Buffet, Armand Eloi, Blandine Métayer, Blandine Pélissier, Brigitte Belle, Bunny Godillot, Caroline Baehr, Catherine Piffaretti, Catherine Vidal, Charlotte Léo, Christina Crevillén, Chrystelle Labaude, Delphine Lalizout, Elizabeth Bourgine, Eva Darlan, Florence Huige, Isabelle Côte Willems, Laurence Le Dantec, Maïté Cotton, Maïté Monceau, Marie-Bénédicte Roy, Marie-Pascale Grenier, Marina Moncade, Martine Fontaine, Martine Thinières, Mathilde Wambergue, Michèle Brousse, Morgane Lombard, Nadia Lang, Nathalie Mann, Odile Vilmer, Pascale Denizane, Patricia Couvillers, Pétronille Moss, Philippe Saïd, Sabine Heraud, Serena Reinaldi, Sheila Coren-Tissot, Solange Milhaud, Sophie Bourel, Sophie Millon, Souad Amidou, Sylvie Lafontaine, Tessa Volkine, Thierry d’Armor, Véronique Ataly, Zazie Delem.

Les articles de la commission