par Tessa Volkine & Olivier Sitruk, Co-Présidents.

 

Belle Année 2018 ! Qu’elle soit sous le signe de la création et de l’action !…

 

La mise en lumière de la réalité du harcèlement qui a entraîné la nécessaire réflexion sur la place de la femme , et pas seulement actrice mais dans toute la société, met en avant le travail indispensable que l’AAFA est en train de mener. L’art, consciemment et inconsciemment, met en exergue  les problèmes de sociétés et nous pousse, nous artistes à creuser encore ce sillon. Notre capacité à rassembler, unir, nommer, inventer est encore plus forte.

Un pas de géant a été effectué dans notre faculté à organiser des événements tournant autour de notre métier (tables rondes, colloques…) et qui se poursuit avec le colloque de L’AAFA-Les Diversités le 27 et 28 janvier à la Bellevilloise.

Une de nos prochaines étapes sera de réfléchir sur l’imparable nécessité de penser l’acteur.

Une des fonctions de l’AAFA est peut-être de réunir toutes ces  voix multiples qui ne peuvent ou qui n’osent s’exprimer parce qu’elles sont trop individualisées, pour qu’elles soient entendues dans toute leur diversité, de questionnements et d’attentes…

La fonction de l’AAFA, c’est une fonction relationnelle, professionnelle reliée à l’ensemble de l’environnement. Nous avons un travail de relais, un travail de rapprochement à faire avec les différentes organisations qui composent notre métier. Nous ne sommes pas dans des rapports naïfs, nous sommes dans des rapports conscients avec la conviction que c’est un objectif partagé qui est à mettre en œuvre. Nous ne sommes pas dans la segmentation, même si au départ de notre association, nous nous sommes dit : nous réunissons des voix de comédiens.nes qui ont le sentiment de parler tout seul, et plus que nos voix, nous réunissons nos envies, nos questionnements quels qu’ils soient (pragmatiques ou métaphysiques). L’AAFA c’est presque un esprit, une logique de troupe : on essaie, on se questionne, on travaille, on tente, on travaille, on rate, on retravaille, on réussit ! C’est une caractéristique de notre mode de fonctionnement !

Notre métier n’est pas un territoire à conquérir mais à partager, au sens de partager une action, qu’elle soit une action de réflexion ou une action artistique !

 

Tessa Volkine & Olivier Sitruk.