OSEZ LES AUTRICES
Quand : Samedi 15 octobre à 16h
Où : Au Théâtre de la Reine Blanche
Quoi : Autokèn, écrit par Anne Cortè, mis en lecture par Guy Pierre Couleau. Invitée exceptionnelle : Madeleine Aba-Bowe-Bouniol
Avec : Juliette Blanche, Sabine Lenoel, Juliette Maurice, Cyrille Perrin, Bastien Massalongo et Hervé Terrisse
Comment réserver : Par téléphone au 01 40 05 06 96 ou par email à billetterie@scenesblanches.com ou sur le site : https://tpa.fr/pieces-theatre-paris/osez-les-autrices-lecture-afaa-5332.html
AUTOKEN
Autokèn est la reconstitution de l’impact d’une balle perdue policière, un plan séquence au chevet d’un blessé. Nous attendons les
secours, traversons les désordres d’une situation d’urgence. La trajectoire d’une balle réunit des destins éloignés : la police, nous
les témoins et Kurzweil, pape de l’Intelligence Artificielle. Les secours tardent, micro et macro-organisation du monde entrent en
interférence. La navigation internet d’un téléphone sert d’échappatoire à la tension, le risque vital catalyse les imaginaires,
d’articles en suggestions nous nous retrouvons à regarder des vidéos.
BIO DE L’AUTRICE 
Anne Corté fabrique des spectacles comme on prépare des surprises. Elle commence la performance par des collages sociologiques baroques et sportifs puis vend son premier spectacle en 2011, une partition de passants, le début d’une série expérientielle où la place du spectateur est partie intégrante du sujet de la pièce. S’en suit une réaction en chaine verticale d’ouvriers cordistes, un duo avec un dindon vivant, une centaine de performances de poétesse jackass, un bal de fantôme où une
partie des spectateurs est invitée sur scène à expérimenter la mort. Puis vient Autokèn, reconstitution audio d’une erreur policière qu’elle performe depuis 2019 sous forme de solo multipiste et qui est créé au plateau dans le cadre du Festival actoral21. Anne Corté écrit une nouvelle pièce mettant en scène de la chimie, dont la création est prévue en 2023. Ses spectacles ont en commun une fascination pour les multiples qui constituent le réel et un certain type d’humour, entre malaise et tendresse.
INVITEE EXCEPTIONNELLE
Madeleine Aba-Bowe-Bouniol est conseillère emploi, à Pôle Emploi Spectacle. Très sensible aux questions d’égalité professionnelle femmes/hommes, elle s’est emparée de ce sujet et en a fait un axe stratégique dans son activité quotidienne. Elle travaille au sein d’un réseau, et a ainsi lancé quelques initiatives, la dernière étant “Seule(s) en scène”. Elle termine une thèse sur l’insertion professionnelle des femmes immigrées qualifiées qui occupent en France, un emploi en adéquation avec leur niveau de formation.
Previous

Un dernier verre avant l'été.

Next

Comptage des rôles dans les films français de 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE AUSSI

Lost Password?